Sélectionner une page

Merckx : Le cannibale

William Fotheringham

 

Eddy Merckx est au cyclisme ce que Mohamed Ali est à la boxe, Pelé au football, et Michael Jordan au basket. Le Belge a écrasé le cyclisme de la fin des années 1960 au milieu des « seventies ».

Les surnoms en disent parfois long. Pour Eddy Merckx, ce fut le « Cannibale », qui traduisait le respect mâtiné de terreur qu’inspirait le cycliste belge, loin de l’affable et populaire « Poupou » pour Raymond Poulidor, ou de la déférence affectueuse accordée à Jacques Anquetil avec « Maître Jacques ».

50 ans déjà depuis sa première victoire sur le Tour de France. William Fotheringham a retrouvé et interviewé les acteurs de cette incroyable domination.

 

Format : 15 x 24 cm

Pagination : 286 pages

ISBN : 979-10-93463-71-1

Parution : 3 juillet 2017

Prix : 22 €

Acheter