Diriger la CIA

Mon combat contre le terrorisme

John O. Brennan

Couverture

« John Brennan est l’un des plus grands patriotes que j’aie jamais rencontré. Lorsque j’étais Président, il a été l’un de mes plus proches conseillers et amis. Et vous comprendrez pourquoi en lisant ses mémoires. »
 
Barack Obama
 
 
Et pourtant, dès son élection, Donald Trump virera John Brennan de son poste de directeur de la CIA, après un briefing sur l’intervention des Russes dans la campagne électorale américaine.
 
Dans ses mémoires, John Brenann, fils d’un immigrant irlandais installé dans le New Jersey, nous conte son parcours à la CIA. Recruté à l’université, il intègre l’école de formation de la célèbre agence d’espionnage.
Très vite, il entre comme analyste dans le département du Moyen-Orient, où il réalise de longues missions à l’étranger. Au fil de sa carrière, il briefe les Présidents à la Maison-Blanche, devient le principal adjoint du directeur de la CIA et après les attentats de 2001, George W. Bush lui confie la responsabilité de créer l’agence anti-terroriste américaine.
 
Lors de la poursuite de Ben Laden, il devra, malgré lui, prendre la responsabilité des tortures controversées réalisées par les agences américaines, et dont les comptes rendus conduiront à son premier départ de la CIA. Il continuera la traque de Ben Laden en devenant l’un des plus proches conseillers de Barack Obama et nous en révèle les coulisses dans les moindres détails.
 
Plongez au cœur d’une guerre invisible contre le terrorisme.