Sport Culture
Lifestyle et Business

NEWSLETTER

Fast Girl

Confessions d'une athlète devenue l'escort girl n°1 de Las Vegas

Suzy Favor Hamilton

Acheter votre format
Livre Papier8,99 €
Roman de l'été 2016 - Closer, l'histoire de Suzy Favor Hamilton a stupéfié les médias : SeptàHuit, C à Vous, VSD, Paris Match.

Suzy avait tout, la beauté, le talent, de grands sponsors, une famille, trois participations aux jeux olympiques et un jeune mari aimant. Mais pour échapper à son mal de vivre et une terrible anxiété, elle est devenue Kelly à Las Vegas et s'est crée une double vie…
 
Je me concentrais sur ce que je pensais être le look idéal pour une escort girl de choix. J’étais maintenant la numéro 2 des hôtesses les plus demandées de Vegas. Mon ambition absolue était de devenir la numéro 1. Il fallait que mon apparence fasse la différence…Naturellement, mon ascension a été rapide. Pas assez rapide à mon goût, bien entendu.
 
Mes extensions étaient devenues plus longues et plus blondes. Maintenant, mes cheveux blonds platine tombaient parfaitement en cascade sur mes épaules. Je suis allée voir un spécialiste à Las Vegas pour faire des injections de Botox et un lifting. Je me faisais faire des gommages à Beverly Hills. Je portais plus de maquillage que jamais, surgissant à l’improviste au comptoir de marques de cosmétiques de luxe pour obtenir une consultation avec un professionnel avant chaque session avec mes clients. Les magnifiques faux cils longs que je portais me donnaient un regard encore plus pénétrant. Mes ongles bien manucurés étaient rouge vif.
Mes séances d’UV donnaient l’impression que mon corps avait baigné dans la lumière du désert. Les robes moulantes que je portais continuaient de décroître en taille, à cause de mon manque d’appétit. Dans un jour comme celui-là, je voulais juste me nourrir de mon exaltation. Ce jour-là, je portais une robe moulante rouge vif conçue par mon créateur préféré, Hervé Léger. Elle m’allait comme une seconde peau.
 
Je n’avais pas envie de retourner à mon ancienne vie. Ni aujourd’hui, ni jamais.